L’esprit des ruines et le voyage antiquaire des origines aux Lumières

Alain Schnapp (INHA)

Ancien professeur d’archéologie à Paris I Panthéon-Sorbonne, Alain Schnapp est émérite depuis 2014. Il travaille notamment sur l’histoire de l’archéologie, et a publié en 2020 Une histoire universelle des ruines. Des origines aux Lumières.

L’idée du voyage comme exploration du monde et de soi-même est un élément vital de la construction d’une conscience culturelle. Le voyage induit par définition un changement du rapport entre celui qui l’entreprend et les espaces qu’il explore. L’épopée de Gilgamesh comme l’Odyssée relèvent de ce type d’aventure. À travers la rencontre des hommes et des paysages tout un univers se construit, toute une expérience de la découverte se déploie. D’Orient en Occident, des Empires aux sociétés sans écritures cet exposé tentera de dresser une sorte d’anthropologie du voyage antiquaire.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Haude Morvan (7 mai 2024). L’esprit des ruines et le voyage antiquaire des origines aux Lumières. Dans l'œil des antiquaires. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/11nhw


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search