Du voyageur à l’antiquaire ? Mutation du voyageur russe en Égypte au début du XIXe siècle : fonctions et rapports aux antiquités

Anastasia Askenova (Université Lumière Lyon 2, Hisoma, Labo Junior ArchéOrigines)

Anastasia Aksenova, docteure en histoire de l’Ancien monde (ED 483, laboratoire HiSoMa), se spécialise dans l’égyptologie en Russie au XIXe siècle, en se concentrant sur les voyages russes en Égypte et la perception de l’Altérité. Elle est actuellement lectrice à l’université Lyon 3 et membre du laboratoire Archeorigines (HISOMA Lyon 2).

Au début du XIXe siècle, le développement des organisations scientifiques et muséales en Europe et en Russie est influencé par les voyageurs russes en Égypte comme Avraam Norov, Osip Senkovskij et Andrej Murav’ëv. Leurs voyages ont contribué au développement des collections égyptiennes de l’Ermitage et à la perception des antiquités égyptiennes en Russie, jouant un rôle géopolitique important. Leurs récits de voyage témoignent de la valorisation des objets trouvés et de leur impact culturel. Ces voyageurs interagissaient avec d’autres scientifiques en Égypte, influençant la perception de l’exportation des antiquités égyptiennes. L’analyse de ces cas révèle la relation entre l’antiquaire-voyageur et les objets, ainsi que la perception des antiquités égyptiennes en Russie au XIXe siècle, enrichissant le patrimoine culturel russe.

Carte de Vladimir Andrievskij (1880-1881) publiée dans son récit de voyage Égypte. Alexandrie, Le Caire, ses alentours, Saqqara et les bords du Nil jusqu’aux premières cataractes, Saint-Pétersbourg, 1886, 528 p.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Haude Morvan (6 mai 2024). Du voyageur à l’antiquaire ? Mutation du voyageur russe en Égypte au début du XIXe siècle : fonctions et rapports aux antiquités. Dans l'œil des antiquaires. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/11n67


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search