Les antiquaires voyageurs dans la Carie du XIXe siècle. Le cas des “Athéniens” Gaston Deschamps et Georges Doublet d’après des lettres inédites envoyées à Théophile Homolle

Fabrice Delrieux (Université Savoie Mont Blanc, Laboratoire LLSETI)

Diplômé de l’Université de Bordeaux III, Fabrice Delrieux est aujourd’hui enseignant-chercheur à l’Université Savoie Mont Blanc. Ses thèmes de recherche concernent essentiellement les relations entre les cités grecques de l’Asie Mineure occidentale et Rome du IIe siècle a.C. au IIIe siècle p.C., l’étude des monnaies tardo-hellénistiques et provinciales romaines de l’Asie Mineure occidentale, la redécouverte et à l’exploration archéologique de la Carie entre le XVIe et le XXe siècle.

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, l’École française d’Athènes joua un rôle essentiel dans l’exploration archéologique de l’Asie Mineure. Parmi les zones visées, la Carie fut alors parcourue en tous sens pour savoir qui, parmi les “Athéniens” envoyés sur place, trouverait le plus d’inscriptions ou décrirait le plus de sites. Rapports et récits rédigés au retour des missions ont gardé le souvenir de cette compétition. En revanche, peu nombreux sont les documents de première main montrant, en temps réel, les explorateurs au plus près de l’action. La découverte de deux lettres inédites permet de combler, en partie, cette lacune. Écrites en 1887 à Mylasa, Gaston Deschamps et Georges Doublet s’adressent à Théophile Homolle, futur directeur de l’École d’Athènes. Dans leurs lettres respectives, les deux hommes présentent leurs découvertes et les conditions dans lesquelles ils ont agi. Les informations fournies permettent également d’apprécier la façon dont ils ont exploité leurs notes et les ont publiées dans le Bulletin de correspondance hellénique ou dans des souvenirs de voyage.

Lettre adressée à Théophile Homolle et photographie de ce dernier (1910).


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Haude Morvan (6 mai 2024). Les antiquaires voyageurs dans la Carie du XIXe siècle. Le cas des “Athéniens” Gaston Deschamps et Georges Doublet d’après des lettres inédites envoyées à Théophile Homolle. Dans l'œil des antiquaires. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/11n6c


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search